Sciences de l'ingénieur au féminin

Sciences de l'ingénieur au féminin

LES SCIENCES DE L’INGÉNIEUR AU FÉMININ, Jeudi 29 Novembre 2018 

Les lycéennes qui représentent 45 % des bacheliers des classes scientifiques et technologiques seulement 20 % choisissent une orientation vers l’ingénierie alors qu’elles réussissent très bien et ….. que la France manque d’ingénieurs !

Fort de ce constat, l’association «Elles bougent » en relation avec l’UPSTI et sous le Haut Patronage du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a initié une action qui s’inscrit dans l’année de la science et qui vise à informer nos élèves et plus spécialement nos jeunes filles sur leurs possibilités de poursuites d’études dans les formations scientifiques et technologiques ».

Cet évènement « les sciences de l’ingénieur au féminin » a donné l’occasion à nos élèves de la 3ième à la terminale de rencontrer des femmes ingénieures.

Parmi elles, Alexandra LEMAIRE qui est ingénieure en informatique et responsable de ce service au LFLP, Laurence DREVON ingénieure en agronomie mais qui est aussi professeur des écoles  au LFLP, Alexia GENIN ingénieure en chimie  qui exerce depuis sept ans au Nigéria dans le groupe Total et enfin Vania MITAKEVA, une ancienne élève du LFLP, qui est ingénieure dans la construction et qui travaille pour le groupe BASF au Nigéria.

Toutes ont fait leurs études en France et à travers leurs témoignages apportés, riches en expérience et communiqués avec passion, nos invitées ont partagé avec l’auditoire leurs parcours scolaires et professionnels nous permettant  de comprendre très clairement ce qu’est un ingénieur tout en balayant certaines idées reçues.